À Rouen, choisissez en ligne les œuvres de la prochaine exposition du Musée des beaux-arts

11/09/2017

Le Musée des Beaux-arts de Rouen (Seine-Maritime) relance l’opération « La chambre des visiteurs », exposition participative. Ouverture des votes en ligne le 16 septembre 2017.

    C’était une première en France, en 2016. L’opération « La chambre des visiteurs », lancée à l’occasion du 5e « Temps des collections », au Musée des Beaux-arts de Rouen (Seine-Maritime), innovait, en proposant une exposition participative (et gratuite). Le principe : inviter le grand public à réaliser sa propre exposition, en l’invitant à choisir en ligne des œuvres qu’il souhaiterait voir présentées.

    17 000 suffrages avaient été recueillis, contribuant à la présentation de 30 œuvres (sculptures, dessins, peintures), sorties des réserves du musée, pendant huit mois. Des trésors dont certains n’avaient pas été exposés depuis plusieurs décennies !

    Un panel élargi à l’ensemble des musées de Rouen

    Forte de cette première expérience, la Réunion des Musées Métropolitains (RMM), la structure qui chapeaute les musées de l’agglo (neuf au total), prépare une nouvelle édition. Ouverture des votes samedi 16 septembre 2017, dans le cadre des Journées du patrimoine. Et cette fois-ci, le panel d’œuvres à choisir est élargi à l’ensemble des musées de la RMM, qui précise : “Attention : pour faire gagner vos coups de cœur, pas plus de cinq choix possibles par jour... jusqu’au 31 octobre. Ensuite, les équipes des musées travailleront en un temps record pour dévoiler la sélection au public le 25 novembre, lors de l’ouverture de la 6e édition du Temps des collections. Pour découvrir en vrai les œuvres choisies, vous aurez alors jusqu’au 20 mai 2018.”

    Des exemples d’œuvres en lice pour l’édition 2017 de « La chambre des visiteurs »

    Reconstruction faciale d’un homme de Néandertal, taxidermie de veau bicéphale, buste de Normande avec sa coiffe, mallette de représentant en teinture, casque à chenille d’un gendarme à pied modèle 1912, bannière d’Orphéon, portrait de Paul Morand en costume chinois, théière en forme de singe, danseuse en porcelaine Imari du Japon, faïence révolutionnaire, bourse de dame perlée multicolore, mouchoir d’instructions militaires, cadenas à broche en forme de cœur, entrée de serrure en forme de hallebardier, masque mortuaire d’Henri IV, tabouret de Pierre Corneille, coupe en verre du Proche-Orient, enseigne de pèlerinage, dame à la licorne, pistolet-testeur de poudre, statuette féminine de Mésopotamie, buste de chimpanzé, vertèbre de mammouth, un tatou à neuf bandes etc.

    En 2016, le public normand avait notamment manifesté son intérêt pour des scènes et des paysages régionaux. La toile d’André Raffray, qui représente Étretat, avait séduit, à elle seule, 500 personnes.

    Un nouveau parcours au musée des beaux-arts

    Lors des quatre premières éditions du « Temps des collections », une personnalité (Christian Lacroix, Olivia Putman, Laure Adler et Agnès Jaoui) était invitée à livrer son regard sur les collections du musée, en sélectionnant, parmi les trésors « cachés », des œuvres destinées à être exposées. En 2016, le musée des beaux-arts de Rouen a décidé de mettre le public à l’honneur. Une initiative qui a valu à la RMM de décrocher, dans la catégorie « interaction avec les visiteurs », le prix « patrimoine et innovation » décerné par le club Clic France.

    Ce sixième « Temps des collections » s’inscrit dans le cadre d’une refonte complète de la présentation des collections permanentes du musée des beaux-arts. Le nouveau parcours proposé dans les allées du musées constituera, en soi, une exposition inédite.

    Infos pratiques :

    « La chambre des visiteurs », vote en ligne du 16 septembre au 31 octobre 2017.

    Sélection dévoilée lors de la 6e édition du « Temps des collections », du 25 novembre 2017 au 20 mai 2018.

    Entrée gratuite.

    source : actu.fr