Des chercheurs néo-zélandais auraient retrouvé l’emplacement de la huitième merveille du monde !

19/06/2017

    La huitième merveille du monde retrouvée

    Rex Bunn et Sascha Nolden, deux chercheurs originaires de Nouvelle-Zélande, auraient fait une découverte incroyable. D’après les écrits de Ferdinand von Hochstetter, géologue au XIXème siècle, ils pensent avoir retrouvé la huitième merveille du monde. Celle-ci avait en effet disparu après l’éruption du volcan Tarawera, en Nouvelle-Zélande, le 10 juin 1886. Cette merveille consistait en une cascade de terrasses naturelles de couleur rose. Il s’agissait des terrasses naturelles du lac Rotama. Comme le rapporte Rex Bunn au Guardian, ces terrasses sont devenues une véritable attraction touristique au XIXème siècle. De nombreuses personnes faisaient le voyage (risqué) en bateau depuis l’Europe, le Royaume-Uni et l’Amérique.

    Des terrasses roses naturelles

    D’après leurs recherches, ces terrasses se situeraient à 10 ou 15 mètres sous une couche de boue et de cendres. Toujours selon eux, il se pourraient qu’elles aient été conservées en l’état. Mais pour le découvrir, une équipe d’archéologues et de bénévoles sera prochainement déployée sur les lieux. Pour vous faire une idée de ces terrasses, elles ressemblent aux terrasses naturelles de Pamukkale en Turquie. À la différence près que ces dernières sont blanches. D’ailleurs, à l’époque, on considérait que les blanches étaient plus belles et plus éclatantes que les roses. On pouvait même y nager ! Peut-être aurons-nous un jour la chance de revoir les terrasses roses, qui sait ?

    Source : Tribunal du net