La fascinante exposition de DAG au Matahari, à Évreux

10/10/2017

Art. DAG, jeune artiste plasticien de génie, présente ses œuvres jusqu’au 30 octobre au bar-restaurant de la rue de la Petite-Cité, à Évreux.

    Les œuvres de David Guilmet, alias DAG, peuvent paraître étranges, effrayantes. Mais elles sont surtout fascinantes ! L’artiste, qui expose jusqu’au 30 octobre au Matahari, à Évreux, mêle avec dextérité une multitude de techniques, de la peinture à l’huile aux assemblages d’objets en passant par le travail du métal. « J’aime travailler la ferraille. Ce rapport avec la robotique me fascine et je me dis que, peut-être, un jour, les machines nous domineront. On ne sait pas. La modernisation du monde va si vite », songe cet Ébroïcien d’origine.

    Âgé de 43 ans, DAG a étudié à l’école des Beaux-Arts de Rouen et assure avoir toujours eu cette envie de peindre et d’assembler des objets. « Déjà petit, je démontais et remontais mes jouets », se souvient l’artiste.

    DAG expose depuis vingt ans dans différents endroits comme les Tuileries ou le carrousel du Louvre à Paris. Ses œuvres plaisent ou ne plaisent pas mais ne laissent personne indifférent : « La plupart des portraits sont dessinés, peints, creusés jusqu’à ce que je sois en accord avec ce que je recherche. Ensuite, je les oublie, je les laisse dans l’obscurité et je les ressors parfois plusieurs années après. Et là, j’amorce la seconde étape : je les nettoie, les redécouvre et recommence à mettre quelques touches de peinture », détaille DAG.

    Quelques paysages

    Même les quelques paysages représentés sont emprunts de mystères. « Ce sont des endroits qui existent. J’y vais hiver comme été pour capter les ambiances. Dans mes toiles, je n’impose pas un discours particulier. Mais si on cherche un sens caché, on peut trouver », laisse entendre l’artiste.

    Infos pratiques

    Exposition jusqu’au 30 octobre au Matahari, rue de la Petite-Cité à Évreux. Accès libre et gratuit aux horaires d’ouverture.

    www.dag-artiste-plasticien.com