Ouest Park, Georgio, la relève du rap

14/09/2017

Festival. Le Ouest Park, c’est une programmation plurielle : rock, rap, électro, world... un savant mélange de groupes émergents, surprenants et affirmés, qui chaque année marquent les esprits et insufflent une ambiance chaleureuse

    Étonnant de précocité, Georgio est une des étoiles montantes de la galaxie rap. Il vient de sortir une réédition de son deuxième album, Héra, et il semblerait que la déesse grecque protectrice des femmes et de la fécondité des couples l’ait bien inspiré. Jeune rappeur français de 24 ans, Georgio est originaire du 18e arrondissement de Paris, véritable pépinière de talents dont sont notamment issus l’underground Hugo TSR ou le collectif Scred Connexion formé au milieu des années 90. C’est sur ce terreau fertile que le talent de l’adolescent a éclos, trouvant l’inspiration autour de lui, qu’il s’agisse de sa famille, son entourage, ses amis ou son quartier. Très prolifique, Georgio a déjà sorti 4 EP - Extended Play, sortes de mini albums plus courts que des albums complets - avant la parution de son premier opus, Bleu Noir, en 2015, produit grâce à un financement participatif. Un album sombre où il aborde franchement la dépression, qui lui vaut les éloges de la presse.

    Le tournant de la maturité

    L’écriture d’Héra révèle un homme plus confiant, comme libéré de ses démons, plus combatif, voire positivement ambitieux. La patte d’Angelo Foley, producteur français qui a collaboré avec Christine and the Queens, très présente sur ce second album initialement sorti en novembre 2016, lui confère une nouvelle dimension, plus accessible. Georgio y explore aussi d’autres univers et se frotte à d’autres styles musicaux : du folk, du rock et même la chanson française. Fréquemment, il aime à conseiller la lecture de certains auteurs à ses fans : Saint-Exupéry, Tolstoï... À 17 ans, une rencontre lui recommande La vie devant soi de Romain Gary, ce fut son déclic. Ouest Park va recevoir un artiste plus que prometteur, la relève du rap.

    « Un rap fédérateur et humaniste »

    Le rappeur Tiers-Monde, dit « Le Tiers », l’un des piliers du label havrais Din-records, a croisé deux fois la route de Georgio.

    « Georgio propose un rap fédérateur, avec des valeurs très humanistes. Rassembleur, il prône l’unité humaine avant toute division sociale ou ethnique, essayant de tirer le meilleur de chacun à travers sa musique. » Que Georgio fasse volontiers partager son goût de la littérature lui semble un bon exemple pour son public. « Ayant dû longtemps montrer patte blanche pour être accepté dans le monde de la culture, le rap est en train de démontrer que nous sommes aussi très cultivés parce que le rap s’inspire de beaucoup de choses, ne serait-ce que par le sampling qui puise à diverses sources. Dans l’écriture des textes, le rap français est aussi amoureux de la littérature, il y a donc nécessairement des ponts qui se créent. »

    Au petit soin

    Pour préserver la santé des festivaliers, des bouchons d’oreilles et des casques de protection pour les enfants sont mis à disposition gratuitement. Dès bières sans alcool sont servies aussi gratuitement au bar et un bar à eau sera mis en service par Danone.

    source : paris-normandie.fr