Il retrouve une alliance en Normandie et recherche la mariée sur les réseaux sociaux

02/08/2017

Matthieu Bonamy, 30 ans, pratique la détection de loisir. Il vient de retrouver une bague gravée. Un prénom, une date... Il utilise Internet pour rechercher la mariée.

    Matthieu Bonamy, 30 ans, fait partie de la communauté des prospecteurs. Il sonde le sol avec son détecteur à métaux à la recherche de morceaux d’histoire. Entre deux capsules de bouteilles, il arrive qu’il déterre des pépites. « On trouve pas mal de déchets métalliques ou non. On les ramasse, parce que ça fait du bien à la planète ». En 2014, il avait trouvé une plaque d’identification d’un vétéran britannique de la Seconde Guerre mondiale. Après deux ans de recherches, il a fini par retrouver le neveu du soldat pour lui renvoyer l’objet.

    Lors d’une sortie à Courseulles-sur-Mer (Calvados), le jeune homme originaire de Sommervieu, près de Bayeux, a retrouvé une bague en or. « Au début, on n’y croit pas, comme on trouve principalement des tirettes de canettes en alu (il y en a des jaunes) ! Parmi les déchets, j’avais cette petite alliance en or, avec des gravures à l’intérieur. Avec une date (2001) et un prénom, Sébastien. Pas de doute, c’était une alliance ».

    Matthieu décide d’utiliser le réseau social Facebook pour faire part de sa trouvaille dans l’espoir que l’annonce parvienne jusqu’à la propriétaire. Son post, publié lundi 31 juillet 2017, a été partagé un peu partout en France, mais aussi en Belgique, au Québec ou en... Afrique du Sud !

    La bague au doigt en 2018

    L’histoire est-elle digne d’un conte de fées ? Elle n’est en tout cas pas sans rappeler la pantoufle de Cendrillon (bien que le verre ne soit pas décelable au détecteur de métaux). Seulement, le prince lui n’est plus un cœur un prendre. Matthieu Bonamy passera la bague au doigt de sa fiancée en août 2018. Une femme (presque) assurée de ne pas pouvoir égarer le bijou symbole de l’union entre les époux !

    source : actu.fr