Les Rockeurs ont du cœur samedi 23 décembre à Orival

19/12/2017

Huit heures de musique au bénéfice des Restos du cœur samedi salle du Val-Doré. L’entrée se règle en jouets.

    Créée à Nantes en 1988 par les musiciens du groupe Elmer Food Beat, l’opération « les Rockers ont du cœur » a essaimé ensuite dans toute la France.

    Une programmation éclectique

    Le principe est simple : chaque année avant Noël, plusieurs groupes participent gratuitement à une sorte de mini-festival dont le prix d’entrée consiste en un jouet au bénéfice des Restos du cœur. Cette année, l’événement quitte Rouen et s’installe à Orival pour huit heures de musique, samedi prochain, de 15 h à 23 h. Le maire de la commune, Daniel Duchesne, met à la disposition des organisateurs la salle du Val-Doré, qui peut accueillir trois cents personnes. De son côté, le comité des fêtes mobilise ses bénévoles pour que tout se passe bien ce jour-là. Plutôt familiale l’après-midi, la programmation sera plus rock dans la soirée et fera appel à quelques pointures régionales. Neuf formations sont inscrites au programme très éclectique de cette journée. The Angies, menée par une chanteuse inspirée par la soul d’Aretha Fanklin et de Whitney Houston. Viendront ensuite sur scène, le groupe punk YouPoor, de Freddy Mercredi et Minou Tchao ; le groupe de rock Redd ; le rythm’n blues de JMR Blues Band ; Lady Arlette, bien connue maintenant dans la région et au-delà, comme le trio BBC, qui en est déjà à son troisième album. À découvrir, Angèle, jeune chanteuse guitariste bercée par le folk de Dylan et le rock des Stones.

    Cette soirée permettra également de voir Hauchecorne qui, après avoir présenté, en formation piano-chant et durant vingt ans, un répertoire intimiste de chansons à texte, prend cette année un virage rock et propose, avec ses quatre musiciens, un concert énergique, lucide, sombre et poétique.

    Les Rockeurs ont du cœur, samedi 23 décembre de 15 h à 23 h, à la salle du Val-Doré d’Orival. Entrée : un jouet à déposer au profit des Restos du cœur.

    source : paris-normandie