Une course d’obstacles dans les couloirs du temps à Val-de-Reuil

17/02/2017

Val-de-Reuil. Après la Zombie Run’Eure, Laurence et Patrick Lépine organisent une course d’obstacles le 25 juin. Les participants voyageront à travers « les couloirs du temps ».

    Dix kilomètres, 30 obstacles à franchir, le tout « dans les couloirs du temps » : c’est le défi que propose la nouvelle course d’obstacles La Val-EUREuse, qui se tiendra à Val-de-Reuil dimanche 25 juin. Les inscriptions sont ouvertes et ça fonctionne déjà bien.

    Cette nouvelle manifestation est organisée par l’association SportXtrem27. Elle a été créée par Laurence et Patrick Lépine, respectivement directrice et président d’Urban paintball (paintball indoor), implanté à Val-de-Reuil. Avec leur association, ils avaient organisé, le 29 octobre, la Zombie Run’Eure sur la base de Léry-Poses. Elle avait réuni 700 personnes.

    6 000 participants ?

    Cette fois, l’objectif est de... 6 000 participants. Et depuis l’ouverture des inscriptions, le 1er février, ça n’arrête pas, « alors que la campagne de communication n’est pas encore lancée ! », soulignent Laurence et Patrick Lépine. Ils enregistrent des inscriptions de Normandie, d’Île-de-France et même de Bretagne.

    Sécurité

    La particularité de cette nouvelle course d’obstacles est son thème : « Dans les couloirs du temps ». Les sportifs vont voyager de l’époque romaine à la Seconde Guerre mondiale en passant par les Vikings. « Tous les trois obstacles, des membres de l’association L’Épée d’Aymeric vont proposer des animations, comme un combat de chevalier. C’est totalement inédit en France », se réjouit Patrick Lépine.

    Les organisateurs souhaitent aussi que les participants viennent déguisés.

    Le parcours partira et arrivera au parc Sud et passera dans la ville, y compris au sein du paintball, et au bord de l’Eure. Les coureurs feront face à des murs à escalader, des traversées d’eau et bien sûr des épreuves dans la boue, grand classique des courses d’obstacles.

    Après l’accident survenu au No Limit Day, près de Rouen - un jeune homme avait été gravement blessé, en octobre -, la question de la sécurité se pose dans ce genre de course. « Nous voulons être irréprochables », assurent les organisateurs.

    Une équipe de sapeurs-pompiers jalonnera le parcours, une association type Croix-Rouge sera présente ainsi que des médecins, kinésithérapeute et ostéopathe.

    Besoin de bénévoles

    Pour financer la manifestation, dont le budget est d’environ 50 000 €, Laurence et Patrick Lépine font appel à des partenaires, ainsi qu’aux bénévoles : il en faut 250. Pour cela, « nous cherchons aussi à passer par les associations. Nous leur reversons une somme d’argent en fonction du nombre de bénévoles qu’elles mobilisent. Ils seront nourris et un tee-shirt leur sera fourni, comme pour ceux qui viennent d’eux-mêmes. Ces derniers bénéficieront également d’une place pour la prochaine course. »

    Une partie des inscriptions à La Val’EUREuse sera reversée à deux associations : Les Anges de Sofia et Vaincre la mucoviscidose. « Nous changerons d’association chaque année. » Car oui, les organisateurs comptent bien pérenniser ce rendez-vous. Le thème évoluera chaque année.

    INFOS PRATIQUES

    Facebook : La Val’EUREuse

    Inscriptions sur www.lavaleureuse.fr

    Tarifs : pour les 2 000 premiers inscrits : 35 € ; du 2 001e au 4 000e : 40 € ; du 4 001e au 6 000e : 45 €. Pour s’inscrire, une licence sportive ou un certificat médical est nécessaire.

    Source : Paris Normandie par Violaine GARGALA