Muriel et Damien, derrière les champions des bassins

04/12/2017

Le Club des Vikings de Rouen accumule les titres grâce à une organisation irréprochable, portée par des piliers comme Muriel Settin et Damien Cattin-Vidal.

    La natation, fleuron du sport français, est exigeante. Les championnes et les champions doivent s’entraîner quotidiennement dans les différentes structures réparties dans l’hexagone. Pour de telles réussites, il n’y a pas que des lignes d’eau. Il faut aussi des organisations strictes gérées par des salariés et des bénévoles. Ainsi, le Club des Vikings de Rouen, né il y a 82 ans, possède un palmarès parmi les plus importants de la Fédération Française de Natation puisqu’il a compté environ 80 nageurs au sein de l’équipe de France et 3 partis aux Jeux Olympiques. Damien Cattin-Vidal y est le coach du groupe Élite Sprint : « comme éducateur sportif, mon but est d’aller chercher la performance. La section contient une vingtaine de nageurs de 14 à 22 ans, sélectionnés au niveau interrégional, avec pour objectif de rejoindre le National. Ils doivent être motivés » explique l’ancien compétiteur arrivé de Sens (Bourgogne) en 2006 qui décrocha plusieurs titres nationaux et une quatrième place aux Championnats du Monde de Barcelone au 10 kilomètres en eau libre en 2013.

    Ne pas compter son temps

    Avec ses 700 licenciés, l’association est « avant tout un club familial » proposant différentes disciplines comme le Water-polo, le sprint en bassin, le loisirs, la natation synchronisée, santé, fitness et une école de natation. Le tout sous l’encadrement de quatre salariés, des intervenants et aussi des stagiaires. L’association compte bien entendu plusieurs dizaines de bénévoles dont Muriel Sellin, la responsable de la vente matériel et textile : « même s’il y a des subventions et des cotisations, il faut faire rentrer régulièrement de l’argent. Lors des manifestations et des compétitions à domicile, mais aussi aux nageurs ou leurs familles, nous vendons des palmes, lunettes, maillots, tee-shirts ou encore des sacs ». Présente chaque soir, elle fait partie de la commission qui « choisit les nouvelles collections, toujours aux couleurs du club. Je ne sais pas combien de temps je donne, mais j’aime le partage. Être en contact avec les autres. Il faut avoir cet esprit pour perdurer. Pour moi, c’est un deuxième job et j’espère le faire longtemps ». Quand le plaisir de la nage peut se faire au sec !

    Renseignements : http://www.vikings-rouen.com